Dans la presse : Baromètre FUB


Dans l’Union l’Ardennais du 22 mars 2018

Nos commentaires :

1) La photo choisie montre le seul aménagement récent (et correct) alors que le baromètre pointe plutôt les absences d’aménagement et les discontinuités. La bande de l’avenue Corneau n’est connectée ni à l’avenue Forest , ni Jean Jaurès ni Leclerc; tout au plus rue de la Gravière où la piste unidirectionnelle est envahie soit par la végétation soit les piétons.

Mais de fait, l’association ne fait pas dans le pessimisme et travaille pour que de sérieux progrès soient réalisés le plus rapidement possible.

2) Nous souhaiterions de plus que l’on sorte du discours : le vélo coûte cher.

C’est l’absence de politique cyclable et en faveur des transports en commun qui coûte cher, en terme de pollutions, de santé, de sécurité et de dépenses pour les ménages.

3) « Les pires « points noirs » ? L’absence de doubles-sens cyclables généralisés et de solutions alternatives sûres proposées en cas de travaux. »

Les répondants à l’enquête pointent que ces questions ne sont pas d’actualité, le pré requis étant un réseau cyclable digne de ce nom !


Julien Azémar a publié un deuxième article le mardi 27 mars 2018 reprenant le dépouillement par Ma Ville à Vélo 08 des 2 questions ouvertes :

  • Quels sont les principaux points noirs ?
  • Commentaires des répondants

Fermer le menu