Vélos autorisés sur la « pénétrante » de Charleville

L’Ardennais a publié jeudi 7 mars un article sur le sujet, corrigeant une idée fausse. L’association constate que la presse sait reconnaître ses erreurs.

Petit bémol : « La voie verte au niveau du triage de Lumes « où les voitures sont obligées de traverser la voie ». Ce sont les cyclistes qui se retrouvent sur un aménagement incompréhensible et se trouvent contraints de traverser la voie.

Dans l’Ardennais du 28 février 2019

Précision : l’association ne conseille pas à tous les cyclistes d’emprunter cet itinéraire. Elle rappelle que tous les véhicules ont le droit d’y accéder. Seuls certains cyclistes s’y risquent, sachant que nombre d’autres usagers n’ont pas révisé le code de la route depuis des lustres.

Gonzague n’avait pas lu ce que nous avions publié il y a plus de 2 ans (voir ci-dessous). J’ai posté un message sur le site du journal. Très réactif, Gonzague m’a appelé et nous avons pris rendez-vous pour écrire une mise au point.

Article publié le 14 novembre 2016.

Entre Prix et Manchester

J’ai l’habitude d’emprunter à vélo la portion de la « pénétrante urbaine » (rocade) de Charleville-Mézières entre Prix-lès-Mézières et Manchester, moins fréquemment dans l’autre sens, de Manchester à Prix.

Un coup de klaxon m’indique parfois la surprise d’un automobiliste de m’y côtoyer ! D’autres m’interrogent sur l’autorisation d’y circuler et le danger pour les cyclistes.

D’une part, si les vélos, tracteurs, voiturettes, 2 roues motorisés de moins de 50 cm3 sont interdits sur cette « rocade » entre Villers-Semeuse et Prix-lès-Mézières (portion limitée à 110 puis 90 km/h), cette interdiction n’existe pas entre Prix et l’avenue de Gaulle (portion limitée à 70 puis 50 km/h).

Ce changement est signalé par le panneau C108, fin de « route à accès réglementé » L’accès n’est interdit qu’aux piétons
penetrante-fin-reservee-copie penetrante-interdit_pieton

J’utilise l’accotement (qui n’a pas la largeur d’une bande d’arrêt d’urgence, 3 m).

L’Article R431-9 du code de la route, modifié par DÉCRET n°2015-808 du 2 juillet 2015 – art. 13 m’y autorise :

« Les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les accotements équipés d’un revêtement routier. »

C’est moins dangereux que de circuler sur une route secondaire étroite où la limitation de vitesse est de 90 km/h.

Entre Prix et l’avenue de Gaulle ?

Plus problématique est de continuer vers la fin de la pénétrante avenue de Gaulle, en raison des véhicules qui sortent à Manchester. penetrante-manchester

La décélération  à 50 km/h imposée en début de bretelle (panneau B14 + panonceau M3a1) est peu visible. Et la vitesse des automobiles qui sortent est encore proche de 70 km/h !

Pour bien indiquer mon intention de continuer sur la pénétrante, je dois circuler à vélo non plus sur l’accotement, mais sur la voie de droite, ce qui m’est autorisé, mais probablement encore moins compris !

Il faudrait aussi ajouter un panneau prévenant de la possibilité de croiser des cyclistes.

a21

Fermer le menu