Presse été 2020

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:août 25, 2020
  • Post category:Presse

De fait, la voie verte n’est pas faite pour réaliser des chronos. C’est une voie partagée où la cohabitation cyclistes piétons est le plus souvent paisible. Certains cyclistes se plaignent plutôt des automobilistes qui n’y respectent pas la limitation de vitesse et y les mettent en danger !

Le code de la route s’applique à tous..

« Notre ville se transforme et va continuer à se transformer en offrant enfin aux cyclistes la place à laquelle ils ont droit, comme tous les usagers, qu’ils soient piétons, motards ou automobilistes.
Mais comme tous les usagers, les cyclistes doivent eux aussi respecter les autres… et les règles en vigueur.
Hors force est de constater que l’on a pu parfois assister ces dernières semaines à des comportements difficilement admissibles de la part d’adeptes du vélo : rues prises en contresens ou slalom entre les piétons sur un trottoir alors même qu’une piste cyclable a été créée dans la même rue.
Avis aux intéressés : la police municipale a reçu pour instruction de se montrer particulièrement vigilante au respect du code, à commencer par les cyclistes…
Automobilistes, faites attention aux piétons
Pour autant, les automobilistes, qui représentent toujours la catégorie la plus nombreuse, doivent eux aussi apprendre à prêter plus d’attention à ceux qui circulent à vélo. Parmi les erreurs les plus fréquentes :
l’automobiliste, stationné à proximité d’une voie cyclable, ouvre sa portière sans regarder derrière,
l’automobiliste quitte son stationnement en épis en franchissant à reculons la voie cyclable sans prêter attention à son angle mort et aux cyclistes potentiels (ex.cours Briand),
le conducteur du véhicule « coupe » la voie cyclable pour tourner à droite en refusant la priorité au cycliste,
des camions de livraison ou autres véhicules à 4 roues, sont stationnés sur la piste cyclable, forçant le deux-roues à dévier de sa trajectoire et sortir de sa voie.
Et si vous êtes piéton, évitez de traverser une voie cyclable sans regarder, le nez rivé sur votre portable.
« 

Il est étonnant que le message à destination des cyclistes apparaisse plus répressif !

Seulement pour les poids lourds ! Dommage

Carolo Mag 239 « Une ville 100 % cyclable : tel est le projet ambitieux que la ville souhaite mettre en œuvre. L’idée de base est de généraliser la limitation de vitesse à 30 km/h sur l’ensemble de la ville. Sur les grands axes qui demeureront à 50 km/h, il y aura des dispositifs efficaces pour garantir la sécurité physique des cyclistes.
Voiture, vélo ou trans-port en commun, chacun doit pouvoir choisir le mode de locomotion qui lui convient.
Un vélo peut sans danger s’intégrer à la circulation dans une rue limitée à 30 km/h. Dans ces cas-là, nous n’aurons donc aucun aménagement spécifique à créer pour protéger les cyclistes. »

L’exemple de la rue Ferroul est là pour montrer la limite de cette affirmation. La limitation à 30 est nécessaire, mais pas toujours suffisante.

Clic : article
Clic => article du Monde

Les cyclistes ne peuvent pas encore monter dans le bus pour Sedan, un problème bientôt résolu avec l’installation de porte-vélos.

Et à Revin :