Des Véloroutes en Belgique

D’ici 2018, la province de Flandre orientale aura achevé la construction de trois autoroutes pour cyclistes, relate De Standaard. D’une géographie très plane, cette région du nord-ouest de la Belgique, à la frontière avec les Pays-Bas est depuis longtemps très prisée des cyclistes.

Le projet d’autoroutes se veut plus ambitieux : il est destiné à faciliter les trajets « fonctionnels » à vélo – vers l’école, le bureau ou les commerces – en aménageant des voies droites et en bon état autour du chef-lieu, Gand.

Trois mètres de large

Mais gare à celui qui osera parler de « pistes cyclables » ! Les autoroutes pour cyclistes méritent leur nom : elles seront « plates, rectilignes, sans obstacles (dans la mesure du possible), et pourvues de croisements sécurisés », explique le site de la province de Flandre orientale. « Elles feront au minimum trois mètres de large, seront de préférence en béton ou en asphalte et on table sur une vitesse de circulation de 30km/h. Là où ce sera possible, un éclairage sera installé. »

Elaboré dès 1997, ce projet prévoit la mise en place d’un réseau de 1 200 km de voies cyclables, dont la moitié de voies rapides. De ces 600 km d' »autoroutes », 200 restent à construire – dont des ponts et tunnels pour cyclistes. Des projets similaires existent ailleurs en Flandre, notamment dans la province d’Anvers.

Fermer le menu